medsba.hyperqcm.com est le nouveau lien du forum




Partagez
Aller en bas
Invité
Invité

default CAT La rétention aiguë d’urine

le Mar 01 Nov 2011, 23:39
Définition
La rétention aiguë d’urine est définie par l’impossibilité brutale et totale de
vider sa vessie, à ne pas confondre avec l’anurie qui est l’impossibilité de
produire des urines. Il s’agit d’un symptôme brutal et douloureux dont le
diagnostic est facile chez un patient conscient mais qui devra être
également évoqué devant une agitation chez une personne âgée. Le
drainage des urines est une urgence et l’enquête étiologique sera réalisée
dans un second temps.
Diagnostic

Le diagnostic est facile devant un patient qui consulte pour une impossibilité
d’uriner accompagnée de douleurs sus-pubiennes intenses. Cet
épisode peut s’installer après une période de mictions répétées de faible
volume dans le cadre de mictions par regorgement, ou constituer la
première manifestation d’une pathologie urinaire basse.
L’examen retrouve un globe plus ou moins évident : masse sus-pubienne
mate à la percussion et dont la palpation exacerbe une envie douloureuse
d’uriner. Cependant, chez les patients âgés ou dans le coma, quelle que soit
l’étiologie, la rétention aiguë d’urine peut se manifester par une agitation
isolée. Quoi qu’il en soit, devant toute suspicion de rétention aiguë
d’urines, il faudra réaliser une évacuation soit par sondage, soit par
ponction sus-pubienne. Une échographie, si elle est disponible, permettra
d’éviter un sondage inutile.
Traitement initial : drainage des urines
Deux méthodes permettent de drainer les urines : le sondage transurétral et le cathétérisme sus-pubien.
1 - Le sondage vésical est contre-indiqué dans les cas suivants :
− traumatisme de l’urètre (traumatisme du bassin par exemple) ;
− sténose urétrale ;
− prostatite aiguë et plus généralement toute rétention urinaire fébrile chez
l’homme.
2 - Le cathétérisme sus-pubien est contre-indiqué dans les situations
suivantes :
− tumeur de la vessie ;
− troubles de l’hémostase (traitements anticoagulants) ;
− globe incertain sauf si la ponction sous échographie est possible
− cicatrice de médiane sous-ombilicale ou Pfannenstiel (repérage échographique nécessaire).
En
l’absence des contre-indications citées ci-dessus, le mode de drainage
sera choisi en fonction des habitudes locales. Quelle que soit la
méthode
10 minutes tous les 200 ml pour éviter la survenue d’hémorragie a vacuo.
Le volume total recueilli doit être noté et un examen par bandelette
urinaire doit être réalisé à la recherche d’une infection.
Bilan initial
L’évaluation de la fonction rénale (urée et créatinine) est indispensable.
Des examens à visée étiologique seront parfois nécessaires (urographie
intraveineuse, échographie rénale, cystoscopie) mais devront être discutés
avec les urologues et réalisés dans un second temps.
Enquête étiologique
L’étiologie peut être reconnue dès l’examen clinique avec par exemple une
hypertrophie prostatique, une prostatite, une sténose urétrale, un calcul
urétral bloqué, une urétrite, un phimosis serré, un traumatisme du bassin ou un fécalome.
Il faudra de principe rechercher une étiologie iatrogène : anticholinergiques,
psychotropes, antispasmodiques, tricycliques, inhibiteurs calciques.
Des situations peuvent provoquer une rétention aiguë telles que l’alitement,
une intervention chirurgicale, une anesthésie générale ou péridurale.
Chez la femme, les rétentions aiguës d’urine sont plus rares et doivent faire
rechercher, en l’absence des causes citées ci-dessus, une infection urinaire,
une tumeur pelvienne, urétrale ou vulvaire. Chez la femme enceinte, il
s’agit souvent d’une rétroversion de l’utérus gravide qui cède au sondage
évacuateur.
Enfin, en l’absence des causes précédemment citées, une étiologie neurologique,
SEP ou syndrome de la queue de cheval, devra être recherchée par
un examen clinique soigneux orienté sur les troubles sensori-moteurs
généraux et de la région périnéale.
ATTENTION !
Rechercher systématiquement les contre-indications aux 2 modes dedrainage des urines
khaledd dz 22
Débutant
Débutant
Masculin
Niveau d'études : 5ème année pharmacie
Réputation : 50

default Re: CAT La rétention aiguë d’urine

le Lun 08 Oct 2012, 13:26
mrc
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum