medsba.hyperqcm.com est le nouveau lien du forum




Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

default QCM CARDIOLOGIE

le Dim 03 Juil 2011, 23:39
1. L'une de ces complications ne fait pas partie du tableau de dissection aiguë de l'aorte. Laquelle ?
1- hémopéricarde
2- insuffisance mitrale aiguë
3- hémothorax
4- accident vasculaire cérébral
5- paraplégie
Réponse : 2


2. Parmi les signes électrocardiographiques suivants pouvant apparaître lors d'un traitement par digitaliques, relevez ceux qui imposent l'arrêt du traitement.
1- rythme sinusal à 70/min avec PR à 0,20 seconde
2- tachysystolie auriculaire ou tachycardie atriale à 180 par minute
3- sous décalage concave vers le haut du segment ST
4- extrasystoles ventriculaires polymorphes
5- bradycardie sinusale de repos à 38 par minute
Réponse : 2-4-5


3. Parmi les examens ci-dessous, lequel n'entre pas dans le bilan de retentissement d'une HTA ?
1- fond d'œil
2- échographie cardiaque
3- électrocardiogramme
4- créatininémie
5- ionogramme urinaire
Réponse : 5


4. Quel traitement anti-hypertenseur est à instaurer, en première intention et en l'absence de contre-indication, lorsque l'HTA est associée à une insuffisance coronarienne ?
1- inhibiteur de l'enzyme de conversion
2- inhibiteur calcique
3- diurétique
4- Alpha-bloquant
5- Bêta-bloquant
Réponse : 5


5. Quelle est l'anomalie qui peut faire évoquer la présence d'une hypertrophie ventriculaire gauche chez un sujet hypertendu ?
1- un PR à 0.28
2- un BAV 3
3- une ischémie sous épicardique D1AVL
4- un Sokolow à 40 mm
5- un axe hyper droit
Réponse : 4

6. Laquelle de ces propositions n'est pas une contre-indication au traitement par béta-bloquants dans l'HTA ?
1- insuffisance rénale
2- insuffisance cardiaque
3- syndrome de Raynaud
4- asthme
5- artériopathie des membres inférieurs
Réponse : 1


7. Quels sont parmi les items suivants ceux qui constituent les indicateurs de risque de survenue d'une hypertension artérielle ?
1- des facteurs individuels (âge, sexe, surpoids, diabète)
2- des facteurs d'environnement (consommation de sodium, alcool)
3- l'appartenance à une catégorie socio-professionnelle défavorisée
4- la présence d'une arythmie complète par fibrillation auriculaire
5- la prise d'un traitement pour une dyslipidémie
Réponse : 1-2-3


8. Parmi les traitements anti-hypertenseurs suivants, quels sont ceux que l'on peut utiliser chez la femme enceinte ?
1- inhibiteurs de l'enzyme de conversion
2- béta-bloquants
3- calcium-bloquants
4- dihydralazine
5- clonidine
Réponse : 2-4-5


9. Quelle est la proposition exacte concernant la définition de l'hypertension artérielle ?
1- les valeurs de référence ont été obtenues de façon invasive
2- les valeurs de référence sont différentes chez l'homme et chez la femme
3- l'hypertension artérielle systolique isolée est définie par une pression artérielle systolique > 160 mmHg et une pression artérielle diastolique normale
4- les valeurs de référence sont différentes selon que l'on utilise la mesure clinique ou la mesure ambulatoire
5- des chiffres tensionnels anormalement élevés au cours d'une consultation suffisent à retenir le diagnostic d'hypertension artérielle
Réponse : 4


10. La prescription d'un traitement diurétique thiazidique justifie en première intention des contrôles de :
1- kaliémie
2- créatininémie
3- uricémie
4- rénine plasmatique
5- clairance de la créatinine
Réponse : 1-2-3
-

11. La prescription d'un inhibiteur de l'enzyme de conversion (IEC) peut être responsable :
1- d'une hypokaliémie
2- d'une élévation de la créatininémie
3- d'une toux
4- d'un trouble de la conduction auriculo-ventriculaire
5- d'une insuffisance cardiaque
Réponse : 2-3


12. La prescription d'un inhibiteur calcique (ICA) peut être responsable :
1- d'une élévation de la créatininémie
2- d'un trouble de la conduction auriculo-ventriculaire
3- d'une baisse de la kaliémie
4- d'une augmentation de la fréquence cardiaque
5- de céphalées
Réponse : 2-4-5


13. Au cabinet médical, en référence à la méthode auscultatoire, les valeurs de normalité de la pression artérielle au repos sont les suivantes :
1- PAS > 140 mmHg
2- PAS = 140 mmHg
3- PAS < 140 mmHg
4- PAD = 90 mmHg
5- PAD < 90 mmHg
Réponse : 3-5


14. Quelles sont les valeurs normales de la pression artérielle clinique (en mmHg)?
1- < 130/85
2- < 160/95
3- < 135/85
4- < 140/90
5- <140> 160/90 mmHg
Réponse : 3-4


15. Une alcalose hypokaliémique doit vous faire évoquer :
1- une sténose des artères rénales
2- une maladie de Basedow
3- un panhypopituitarisme
4- une acromégalie
5- une hémodilution
Réponse : 1
-
16. Des chiffres de pression artérielle à 230/120 mm Hg sont retrouvés chez une femme de 46 ans. Quelle est la circonstance clinique où cette HTA doit être respectée ?
1- grossesse
2- dissection aortique
3- infarctus du myocarde à la phase aiguë
4- accident vasculaire cérébral ischémique
5- oedème aigu du poumon cardiogénique
Réponse : 4


17. Une hypertension artérielle est fréquemment retrouvée dans les pathologies suivantes, sauf :
1- un bloc auriculo-ventriculaire complet
2- une insuffisance aortique
3- une insuffisance surrénale aiguë
4- une hyperthyroïdie
5- une greffe hépatique
Réponse : 3


18. Quel est le signe, parmi les suivants, qui peut orienter vers une hypertension artérielle (HTA) non essentielle ?
1- antécédent familial d'HTA
2- HTA modérée
3- race noire
4- début d'HTA à 60 ans
5- souffle para-ombilical gauche
Réponse : 5


19. En présence d'une poussée hypertensive, dans quel cas ne préconisez-vous pas de traitement antihypertenseur, en urgence ?
1- oedème aigu du poumon
2- dissection aortique
3- accident vasculaire de type ischémique
4- hémorragie méningée
5- hémorragie cérébrale
Réponse : 3


20. Dans un hyperaldostéronisme primaire on retrouve un des éléments suivants, lequel .
1- une diminution de la réabsorption du Na+
2- une augmentation de la réabsorption du K+
3- une hyperkaliémie
4- une HTA
5- une diminution de la volémie
Réponse : 4
-

21. Une femme de 56 ans hypertendue présente une déstabilisation de ses chiffres tensionnels à la mesure clinique sur plusieurs mesures consécutives. Quel est l'argument qui peut faire évoquer en plus une origine rénovasculaire ?
1- sexe féminin
2- l'âge de la patiente
3- dégradation simultanée de sa fonction rénale
4- variabilité importante des mesures sur un Holter PA
5- ATCD familiaux d'HTA
Réponse : 2


22. Quels sont les arguments de la liste suivante qui orientent vers une HTA réno-vasculaire chez un homme de 58ans atteint d'une hypertension artérielle sévère ?
1- tabagisme important
2- HTA familiale
3- signes palpatoires et auscultatoires d'athérome des membres inférieurs
4- obésité
5- HTA résistante à une trithérapie bien conduite
Réponse : 1-3-5


23. Parmi les étiologies de l'hypertension artérielle citées ci-dessous, lesquelles s'accompagnent habituellement d'une hypokaliémie ?
1- adénome de Conn
2- phéochromocytome
3- prise de réglisse
4- prise de vasoconstricteurs nasaux
5- sténose dysplasique de l'artère rénale
Réponse : 1-3-5


24. L'existence d'une HTA secondaire à un phéochromocytome est évoquée devant la présence :
1- de poussées hypertensives
2- une HTA sévère
3- de l'association : céphalées, palpitations, sueurs
4- de la présence de l'un ou l'autre de ces symptômes : céphalées, palpitations, sueurs
5- d'une réponse très positive au traitement par inhibiteur calcique
Réponse : 1-2-3-4


25. L'existence d'une HTA secondaire à un hyperaldostéronisme est évoquée devant :
1- des poussées hypertensives
2- une HTA sévère
3- une asthénie ou des crampes musculaires
4- une kaliémie basse
5- une natrémie élevée
Réponse : 3-4
-
26. Parmi les pathologies suivantes entraînant une HTA secondaire, une seule est classiquement associée à une protéinurie nulle. Laquelle ?
1- néphropathie diabétique
2- sténose d'une artère rénale
3- reflux vésico-urétéral
4- adénome de Conn
5- néphropathie de Berger
Réponse : 4


27. Il est licite de faire baisser les valeurs de la pression artérielle lorsqu'elle est élevée dans les cas suivants, sauf un. Lequel ?
1- insuffisance cardiaque
2- dissection aortique
3- infarctus du myocarde
4- accident vasculaire cérébral ischémique
5- oedème aigu des poumons
Réponse : 4


28. Lors de la survenue d'un accident vasculaire cérébral ischémique avec tension artérielle élevée, on peut adopter toutes les attitudes suivantes, sauf une. Laquelle ?
1- hospitalisation du sujet
2- mise en place de sérum glucosé
3- mise en place d'oxygène par voie nasale
4- traitement anti-hypertenseur
5- intubation
Réponse : 4


29. Une sténose de l'artère rénale doit être suspectée devant toutes les situations suivantes sauf une. Laquelle ?
1- Une hypertension artérielle résistante au traitement
2- Un souffle abdominal
3- Une hypertension artérielle systolique isolée
4- Une hypertension artérielle récemment aggravée
5- Une hypertension artérielle d'apparition récente
Réponse : 3


30. L'hypertension artérielle (HTA) peut être secondaire à une pathologie spécifique. Lesquelles des maladies ou anomalies suivantes peuvent être responsables d'une HTA ?
1- Sténose d'une artère rénale
2- Hyperthyroïdie
3- Glomérulonéphrite
4- Hémorragie méningée
5- Maladie de Marfan
Réponse : 1-2-3-4

31. Chez un malade en insuffisance cardiaque, l'utilisation des digitaliques est l'indication privilégiée en cas de :
1- bradycardie sinusale
2- bigéminisme ventriculaire
3- tachyarythmie par fibrillation auriculaire
4- tachycardie ventriculaire
5- rythme électrostimulé en permanence
Réponse : 3


32. Les symptômes de l'oedème aigu pulmonaire sont :
1- la dyspnée avec bradypnée expiratoire
2- l'orthopnée
3- le grésillement laryngé
4- la toux
5- l'expectoration mousseuse rosée saumonée
Réponse : 2-3-4-5


33. L'hépatomégalie de l'insuffisance cardiaque :
1- est dure avec une surface irrégulière
2- est lisse et douloureuse à la palpation
3- est totalement indolore à la palpation
4- est généralement associée à une vésicule palpable
5- est parfois expansive en systole
Réponse : 2-5


34. Parmi les propositions suivantes, lesquelles sont des étiologies d'insuffisance ventriculaire gauche ?
1- infarctus du myocarde antérieur étendu
2- hypotension artérielle pulmonaire primitive
3- myocardiopathie dilatée primitive
4- communication interauriculaire
5- rétrécissement aortique
Réponse : 1-3-5


35. Parmi les médicaments suivants utilisés dans le traitement de l'insuffisance cardiaque, quel est celui qui est contre indiqué en cas de trouble rythmique ventriculaire ?
1- digitalique
2- beta-bloquant
3- diurétique
4- IEC
5- aucun
Réponse : 1


36. Parmi les traitements suivants de l'insuffisance cardiaque, pour lesquels est-il important de surveiller la fonction rénale ?
1- inhibiteur de l'enzyme de conversion (IEC)
2- épargneur potassique
3- diurétique
4- nitré
5- tous
Réponse : 1-2-3


37. Quels sont les signes pouvant être rencontrés chez un malade présentant une insuffisance respiratoire chronique en décompensation, avec retentissement cardiaque droit ?
1- hépatomégalie douloureuse à la palpation
2- oedèmes des membres inférieurs
3- crépitants pulmonaires bilatéraux à mi-champs
4- signe de Harzer
5- reflux hépato-jugulaire
Réponse : 1-2-4-5


38. L'hépatomégalie de l'insuffisance cardiaque droite est :
1- dure avec surface régulière
2- lisse, douloureuse à la palpation
3- totalement indolore à la palpation
4- généralement associée à une vésicule palpable
5- parfois expansive en systole
Réponse : 2-5


39. Sur une radiographie du thorax face, quel est le signe qui n'est pas évocateur d'une insuffisance ventriculaire gauche ?
1- Redistribution de la vascularisation pulmonaire vers les sommets
2- Arc inférieur gauche saillant
3- Indice cardio-thoracique supérieur à 0.6
4- Images floconneuses péri-hilaires
5- Diminution de la vascularisation pulmonaire
Réponse : 5


40. Parmi les affections suivantes, lesquelles se manifestent par un tableau d'insuffisance cardiaque droite aiguë isolée ?
1- Embolie pulmonaire massive
2- Epanchement péricardique avec tamponnade
3- Infarctus myocardique antérieur aigu
4- Infarctus myocardique aigu ventriculaire droit
5- Insuffisance aortique
Réponse : 1-2-4


41. L'ECG d'une myocardiopathie dilatée hypocinétique associe les anomalies suivantes :
1- bloc de branche droite
2- microvoltage périphérique
3- grandes ondes S en précordiales droites
4- rythme idioventriculaire
5- allongement de PR
Réponse : 2-3


DOSSIER QCM CARDIOLOGIE
-
1. Monsieur X… âgé de 18 ans, est hospitalisé pour un syndrome septicémique avec température à 39,5°n frissons, sueurs, douleurs de l'hypochondre gauche. L'examen clinique confirme l'existence d'un souffle holo-systolique maximum en région méso-cardiaque et irradiant dans toutes les directions, connu depuis la tendre enfance. Il existe par ailleurs un nodule érythémateux et douloureux centré par un point blanc au niveau de l'extrémité de l'index droit et une hépatomégalie indolore. Le patient a bénéficié de soins dentaires deux mois auparavant. Il existe une hématurie microscopique. Le diagnostic d'endocardite aiguë est posé.

Parmi les signes suivants, lequel n'évoque pas à priori une endocardite aiguë chez ce patient :

A. une température à 39,5°C avec frissons et sueurs
B. un nodule érythémateux centré par un point blanc de l'index droit
C. une hépatomégalie indolore
D. le souffle holo-systolique
E. l'hématurie miscroscopique

Réponse: C

2. Parmi les propositions suivantes concernant les signes électrocardiographiques de l'hypertrophie-surcharge ventriculaire gauche, l'une est inexacte. Indiquez laquelle :

A. il existe une déviation axiale gauche
B . on retrouve des troubles de la repolarisation dans les dérivations précordiales gauches
C. le complexe transitionnel est déplacé vers la droite
D. en cas d'hypertrophie auriculaire gauche associée, l'onde P en D2 a une durée égale à 100 millisecondes
E. l'indice de SOKOLOW est supérieur à 35 millimètres

Réponse: D
-
3. Indiquez la proposition inexacte. Sur l'électrocardiogramme de surface une tachycardie ventriculaire est caractérisée par :

A. une tachycardie à complexes QRS inférieurs à 120 millisecondes
B. la tachycardie peut être irrégulière
C. l'existence de complexes de fusion
D. l'existence de complexes de capture
E. une dissociation auriculo-ventriculaire

Réponse: A



4. Un homme de 50 ans, fumant un paquet de cigarettes par jour depuis 30 ans, vient consulter pour des douleurs au niveau de la fesse droite survenant essentiellement à l'effort pour un périmètre d'environ 50 mètres. Un examen est essentiel pour porter une indication de revascularisation ?

A. artériographie
B. écho-doppler
C. scanner spiralé
D. pléthysmographie
E. électrocardiogramme

Réponse: A

5. Une jeune femme de 26 ans, enceinte de 6 mois, atteinte d'une maladie de Marfan, est admise pour une hémiplégie gauche de survenue brutale. L'interrogatoire apprend l'existence de douleurs thoraciques accompagnatrices. La TA est à 110/50 mmHg. L'auscultation cardiaque perçoit un souffle diastolique que n'était pas signalé lors des examens de grossesse précédents. Quel diagnostic évoques-vous en priorité ?

A. thrombo-phlébite cérébrale
B. endocardite mitrale
C. embolie paradoxale
D. dissection aortique
E. sclérose en plaques

Réponse: D
-6. Un patient de 55 ans, tabagique et hypercholestérolémique, a des antécédents d'infarctus du myocarde. Il ne présente dans un tableau de dyspnée d'effort d'apparition récente et relativement brutale. La radiographie de thorax met en évidence une cardiomégalie globale. L'électrocardiogramme retrouve des signes d'hypeertrophie ventriculaire gauche et des séquelles d'infarctus du myocarde. Parmi les signes radiologiques de l'hypertrophie ventriculaire gauche, l'un est inexact. Indiquez lequel?

A. une saillie de l'arc inférieur gauche de face
B. un relèvement de la pointe du cœur de face
C. un empiétement du ventricule gauche sur l'ombre rachidienne en OAG
D. des lignes de Kerley
E. un épanchement pleural costo diaphragmatique.

Réponse: B

7. Au cours du cathétérisme, les paramètres suivants sont utiles pour apprécier l'insuffisance ventriculaire gauche sauf un, lequel?

A. la fraction d'éjection du ventricule gauche
B. la pression télé diastolique du ventricule gauche
C. le débit cardiaque
D. la pression systolique du ventricule gauche
E. la pression capillaire pulmonaire

Réponse: D




8. Une patiente âgée de 60 ans, ayant comme antécédent un rhumatisme articulaire aigu dans l'enfance, est admise en cardiologie pour dyspnée brutale accompagnée de palpitations. A l'examen clinique d'entrée on note : une tachycardie, un souffle systolique 3/6 apexo-axillaire, des râles sous crépitants aux bases pulmonaires. La tension artérielle est à 140/80 mmHg. L'ECG enregistre une arythmie complète par fibrillation auriculaire (ACFA) avec une cadence ventriculaire moyenne de 140 battements par minute. Parmi ces propositions thérapeutiques à mettre en œuvre à l'entrée de la patiente, laquelle vous paraît la moins urgente ?

A. choc électrique externe
B. digoxine
C. diurétique
D. héparine
E . dérivé nitré par voie veineuse

Réponse: E

9. Une patiente âgée de 60 ans, sans antécédent notable, est hospitalisée pour une crise de tachycardie durant depuis 48h00. Elle signale l'existence de palpitations depuis environ 1 an ainsi que l'apparition depuis 6 mois d'une dyspnée à l'effort qui s'est aggravée depuis 48h00. Elle n'a pas de facteur de risque vasculaire connu et n'a jamais ressenti de douleurs thoraciques. L'auscultation pulmonaire est normale. La tension artérielle est à 140/80 mmHg. L'ECG enregistre une tachycardie à QRS fins battant entre 140 et 160 battements/minutes sans onde P visible. La radiographie thoracique montre une cardiomégalie globale. Parmi ces examens complémentaires, lequel allez-vous réaliser en première intention ?

A. épreuve d'effort
B. électrocardiographie transoesophagienne
C. électrographie holter des 24h00
D. scintigraphie au thallium 201
E . échocardiographie Doppler transthoracique

Réponse : E

10. Un enfant âgé de 5 ans est adressé pour bilan d'un souffle systolique peu intense au 2ème espace intercostal droit, découvert en médecine scolaire. Il ne présente pas de symptomatologie fonctionnelle. L'examen clinique permet d'affirmer le diagnostic de coarctation de l'aorte. Les examens paracliniques simples ont confirmé le diagnostic de coartation et ont permis d'étudier le retentissement cardiaque. Parmi les signes suivants, un n'a pas été observé chez cet enfant.

A. hypertrophie ventriculaire gauche électrique
B. cœur de volume normal à la radio standard de thorax
C. érosions costales
D. hypertrophie ventriculaire droite électrique
E. dilatation de l'aorte ascendante

Réponse: D

11-Un homme de 42 ans vient vous consulter en raison de céphalées occipitales et matinales apparues depuis un mois. Un premier examen médical permet de découvrir une hypertension artérielle à 210/120 mmHg en position assise et l'existence d'un souffle lombo-abdominal droit. Vous évoquez une hypertension artérielle réno-vasculaire. Parmi les arguments biologiques suivants, un seul n'est pas évocateur de ce diagnostic, lequel ?

A. une hypokaliémie
B. une hyperkaliurie
C. une hyperuricémie
D. une acidose métabolique
E. une activité rénine plasmatique élevée

Réponse: D

12-Quelle est la proposition exacte ? CAS CLINIQUE - Une femme de 32 ans, trois jours après son accouchement présente brutalement une dyspnée avec point de côté thoracique faisant évoquer un tableau d'embolie pulmonaire. Une angiographie pulmonaire réalisée pour apprécier l'importance de l'embolie pulmonaire constate une amputation de 50 % du lit vasculaire pulmonaire. S'agit-il :

A. d'une embolie pulmonaire légère ?
B. d'une embolie pulmonaire moyenne ?
C. d'une embolie pulmonaire sévère ?
D. d'une embolie pulmonaire massive ?
E. d'une embolie pulmonaire rapidement mortelle ?

Réponse: C

13-Parmi les examens biologiques suivants, l'un d'eux ne présente aucun intérêt dans le cadre du bilan d'une hypertension artérielle permanente et modérée. Indiquez lequel.

A. la créatininémie
B. la glycémie
C. les catécholamines urinaires
D. l'ionogramme plasmatique
E. le cholestérol total

Réponse: C

14-Un patient de 45 ans sans facteur de risque particulier, fait brutalement une tachycardie à 180 battements par minute. La tachycardie est fixe, non influencée par la position du malade, ni par l'effort. La TA systolique est abaissée. La fin de la tachycardie est amorcée par une inspiration profonde et son arrêt est brutal. Sur l'E.C.G., il existe une tachycardie à complexes fins. La crise de tachycardie par rythme réciproque peut être stoppée, Indiquer la proposition inexacte:

A. par les manoeuvres vagales
B. par l'ATP (Striadyne) en bolus
C. par Pace Maker antitachycardique
D. par la digitaline en cas de fibrillation auriculaire associée à une voie accessoire
E. par l'isoptine (Verapamil)

Réponse: D

15-Quel est l'élément sémiologique qui permet d'affirmer l'origine cardiaque d'une hépatomégalie ?

1. OEdème des membres inférieurs
2. Ascite
3. Reflux hépatojugulaire
4. Caractère douloureux
5. Circulation collatérale

Réponse:3
16-Parmi les germes suivants, lequel est le plus souvent responsable d'endocardites aiguës

A le pneumocoque
B le gonocoque
C le staphylocoque doré
D le streptocoque viridans
E l'entérocoque

Réponse : C

17-Parmi les lésions suivantes, laquelle est la plus exposée au risque de greffe bactérienne d'origine dentaire

A rétrécissement mitral
B communication interauriculaire
C anévrisme de l'aorte
D insuffisance aortique
E thrombose veineuse du membre inférieur

Réponse : D

18-Devant la découverte d'une masse abdominale sus-ombilicale, l'existence d'un anévrisme de l'aorte sera suspectée devant:

A le caractère douloureux de cette masse
B le caractère battant de cette masse
C le caractère expansif de cette masse
D la perception d'un "thrill"
E l'abolition des pouls fémoraux

Réponse : B-C

19-On doit craindre une thrombose de l'oreillette gauche lorsque existe(nt): (CM)

A une fibrillation auriculaire
B des lésions sous-valvulaires importantes
C une hypertension artérielle pulmonaire
D des antécédents d'embolie pulmonaire
E des antécédents d'embolie artérielle

Réponse : A-E

20-L'examen le plus fiable pour juger de l'importance des lésions sous-valvulaires est: (CS)

A l'auscultation du coeur
B l'électrocardiogramme
C l'évaluation hémodynamique
D l'échocardiogramme
E l'angiographie ventriculaire gauche

Réponse : D

21-Parmi les propositions concernant l'infarctus du myocarde chez la personne âgée, laquelle est fausse ?

1- l'infarctus du myocarde est souvent asymptomatique
2- la défaillance cardiaque est une complication fréquente
3- la douleur thoracique est la manifestation la plus fréquente
4- des nausées et vomissements peuvent être l'expression d'un infarctus du myocarde
5- une syncope peut révéler un infarctus du myocarde

Réponse : 3

22-Parmi les marqueurs biologiques suivants, lesquels sont spécifiques d'infarctus myocardique aigu (entre la 6ème et la 11ème heure) ?

1- CPK
2- CPK-mb
3- Troponine
4- Myoglobine
5- LDH

Réponse : 2-3

23-Au cours de l'infarctus du myocarde, le syndrome vagal :

1- s'accompagne d'une tachycardie sinusale
2- est plus fréquent en cas d'infarctus inférieur
3- comporte une bradycardie importante
4- s'accompagne d'une hypotension artérielle
5- est amélioré par l'atropine

Réponse : 2-3-4-5

24-En cas de douleur thoraciques avec suspicion d'infarctus du myocarde on dose certaines protéines plasmatiques pour différentes raisons :

1- la myoglobine car c'est le marqueur le plus précoce de la nécrose
2- la myoglobine car c'est un marqueur spécifique de la nécrose myocardique
3- la troponine I car c'est le marqueur le plus spécifique de la nécrose myocardique
4- la CPKMB - masse car c'est l'iso enzyme le plus spécifique des créatines kinases
5- la troponine car c'est le marqueur le plus précocement élevé

Réponse : 1-3-4

25-Parmi les propositions suivantes, lesquelles constituent des contre-indications absolues à la prescription de -bloquants après un infarctus du myocarde ?
1- diabète de type II insulino-requérant
2- asthme traité par corticothérapie au long cours
3- un bloc de branche droit isolé à l'ECG
4- artériopathie oblitérant des membres inférieurs stade II
5- bradycardie sinusale de repos à 40 par minute à l'état basal

Réponse : 2-5

26-L'apparition d'un souffle systolique à la 48ème heure d'évolution d'un infarctus postéro-inférieur aigu doit faire évoquer :

1- un obstacle éjectionnel ventriculaire gauche
2- une insuffisance tricuspidienne aiguë
3- une insuffisance mitrale aiguë par rupture de pilier
4- une communication inter-auriculaire
5- une communication inter-ventriculaire

Réponse : 3

27-Les caractères du frottement péricardique sont les suivants, sauf un. Lequel ?

1- superficiel mésocardiaque
2- protosystolique et télédiastolique
3- crissement de cuir neuf
4- doux froissement de la soie
5- persiste en apnée

Réponse : 2

28-Concernant la douleur de péricardite aiguë, toutes les propositions suivantes sont justes, sauf une. Laquelle ?

1- la douleur s'accentue volontiers lors des mouvements respiratoires
2- la douleur peut s'accompagner de troubles du rythme supra-ventriculaires
3- l'ECG peut montrer des troubles diffus de la repolarisation
4- la douleur peut s'accompagner d'un frottement péricardique disparaissant en apnée
5- le traitement de 1ère intention est une prescription d'Aspégic*

Réponse : 4

29-Les signes électrocardiographiques de la péricardite aiguë comprennent :

1- un sous décalage de PQ et un sus décalage de ST
2- une normalisation de PQ et aplatissement de T
3- une onde Q transitoire en précordiales
4- une inversion de T
5- un allongement de l'espace PR

Réponse : 1-2-4

30-Parmi les signes suivants, lesquels sont très évocateurs du syndrome de tamponnade cardiaque :

1- turgescence des veines jugulaires
2- silhouette cardiaque peu mobile en scopie
3- signes d'oedème aigu pulmonaire
4- diminution inspiratoire de la pression artérielle systolique
5- pouls paradoxal

Réponse : 1-2-4-5

31-Toutes les affirmations suivantes concernant la péricardite aiguë bénigne virale sont vraies sauf une. Laquelle ?

1- la douleur est habituellement vive
2- le frottement péricardique est souvent fugace
3- le décollement péricardique à l'échocardiogramme, signant la présence d'un épanchement, est constant
4- l'évolution vers la constriction péricardique est très rare
5- le traitement repose sur les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou l'aspirine

Réponse : 3

32-Parmi les signes cliniques suivants, lesquels sont typiques du tableau de tamponnade péricardique ?

1- tachycardie
2- dyspnée majorée par la position assise
3- tension artérielle effondrée ou pincée
4- turgescence des jugulaires
5- pouls paradoxal

Réponse : 1-3-4-5

33-Devant un état de choc cardiogénique par suspicion de tamponnade péricardique, quels sont les gestes à faire en priorité ?

1- demander une numération formule sanguine
2- mettre en place une pression veineuse centrale ou mieux un cathéter de swann ganz
3- faire un drainage péricardique de 'sauvetage'
4- réaliser une échographie pour confirmer la tamponnade
5- réaliser une expansion volémique

Réponse : 3-4-5

34-L'angine de poitrine doit faire évoquer un spasme en cas de :

1- survenue au cours de l'effort
2- survenue au décours immédiat de l'effort
3- survenue exclusivement nocturne
4- répétition des crises à horaires fixes
5- inefficacité de la TNT

Réponse : 2-3-4

35-Quelles propositions concernant l'angor spastique (ou angor de Printzmetal) sont exactes?

1- il s'accompagne volontiers de troubles du rythme ventriculaire
2- il est compatible avec une capacité d'effort normale
3- il survient le plus souvent en l'absence de sténose coronaire significative
4- il se manifeste sur l'ECG percritique par un sous-décalage majeur de ST
5- il survient spontanément sans facteurs déclenchant

Réponse : 1-2-3-5

Parmi les signes cliniques suivants, lequel (lesquels) doit (doivent) faire évoquer une thrombose veineuse profonde d'un membre inférieur

A une augmentation de la chaleur locale
B une abolition du pouls
C un oedème unilatéral du mollet
D une diminution de la sensibilité superficielle
E une dilatation veineuse superficielle

Réponse : A-C-E
Invité
Invité

default Re: QCM CARDIOLOGIE

le Lun 04 Juil 2011, 00:25
merci amira
Invité
Invité

default Re: QCM CARDIOLOGIE

le Lun 04 Juil 2011, 00:42
de rien à votre service
sarra 29
Débutant
Débutant
Féminin
Niveau d'études : 4eme année médecine
Réputation : 50

default Re: QCM CARDIOLOGIE

le Dim 14 Aoû 2011, 01:33
merciii amira vraoment c cerviable
avatar
Dr Lyna
Serial posteur
Serial posteur
Féminin
Age : 23
Niveau d'études : 4eme année médecine
Réputation : 57

default Re: QCM CARDIOLOGIE

le Dim 14 Aoû 2011, 01:40
Merci Amira, rabi ywaf9ak inchallah
avatar
lamia
Aspirant
Aspirant
Féminin
Niveau d'études : 5eme année médecine
Réputation : 2

default Re: QCM CARDIOLOGIE

le Dim 14 Aoû 2011, 20:24
Merci amoura pour le partage,tu es toujours à la hauteur
avatar
hiba 4
Serial posteur
Serial posteur
Féminin
Age : 26
Niveau d'études : 5eme année médecine
Réputation : 6

default Re: QCM CARDIOLOGIE

le Dim 22 Jan 2012, 18:03
merci amora
Contenu sponsorisé

default Re: QCM CARDIOLOGIE

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum