medsba.hyperqcm.com est le nouveau lien du forum




Partagez
Aller en bas
Invité
Invité

default Cas Cliniques avec Qcms

le Mar 07 Juin 2011, 21:29
Bonsoir,

Cas clinique n°1


Un homme de 62 ans est hospitalisé d'urgence pour des crachats de sang rouge survenus 2 heures auparavant. Il présente dans ses antécédents : une tuberculose cavitaire des deux sommets, 13 ans auparavant, ayant été traitée durant 1 an et demi (traitement dont il a oublié les modalités). Il s'agit de plus d'un gros fumeur invétéré ayant fumé 50 paquets-année. A la radiographie vous notez des lésions importantes des deux sommets avec calcifications, rétraction et attraction des hiles vers le haut, images bulleuses.


1) Parmi les étiologies proposées pour ces hémoptysies, vous retenez dans ce cas particulier : (CM)

A récidive de tuberculose
B cancer bronchique
C aspergillome intracavitaire
D fibrose pulmonaire
E pneumonie franche lobaire aiguë

Réponse : A B C
Commentaire : Sont des causes d'hémoptysie à évoquer en raison des antécédents. Une étiologie importante n'est pas proposée : hypervascularisation sur lésions cicatricielles.



2) Les hémoptysies ont repris, devenant alarmantes, avec risque asphyxique et anémique. Dans ce cas il est logique de prescrire de toute urgence : (CM)

A une oxygénothérapie à la sonde nasale
B des substances vasopressives
C une artériographie bronchique avec embolisation en urgence
D une tentative d'obturation bronchique provisoire avec une sonde de Fogarty sous fibroscopie
E une perfusion de corticoïdes

Réponse : A B C



3) Un diagnostic d'aspergillome pourrait être établi sur : (CM)

A une opacité excavée avec image en grelot
B la présence d'Aspergillus fumigatus au prélèvement de gorge
C des IgE spécifiques fortement positives pour les extraits d'Aspergillus
D la présence de précipitines antiaspergillaires
E la mise en évidence de la truffe aspergillaire lors de la fibroscopie bronchique

Réponse : A D
Commentaire : A= image caractéristique.



4) Toutes les recherches étiologiques sont restées négatives. Bien que le patient soit ambulatoire et qu'il ne présente pas de phlébite clinique, vous cherchez à éliminer une éventuelle embolie pulmonaire. Quel(s) examen(s) peut (peuvent) vous aider ? (CM)

A une scintigraphie pulmonaire
B une angiopneumographie
C une pléthysmographie des membres inférieurs
D une phlébographie des membres inférieurs
E une artériographie bronchique

Réponse : B
Commentaire : Seule l'angiographie peut, en raison des antécédents, éliminer formellement une embolie pulmonaire.
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mar 07 Juin 2011, 21:30
Cas Cliniques n°2


Un homme de 35 ans, consulte pour hémoptysie. Il s'agit d'un patient tabagique (15 paquets-année), sans antécédent familial notable, et qui à l'âge de 5 ans aurait eu une infection respiratoire qualifiée par sa famille de sévère. Au décours de cet épisode, il a développé une bronchorrhée matinale, quasi-quotidienne, à recrudescence hivernale, qu'il a négligée ; ses activités professionnelles ne l'exposent pas à un aérocontaminant particulier et il ne se plaint pas de dyspnée. L'hémoptysie est apparue le matin même de la consultation, au cours d'une quinte de toux ; son volume total est évalué à 50 ml.

A l'examen, il s'agit d'un sujet longiligne pesant 63 kg pour 1,73 m, apyrétique et sans cyanose ; les muqueuses sont normalement colorées, la fréquence respiratoire est à 20/min, la fréquence cardiaque à 90/min, la TA à 130/80 mmHg. L'examen cutané est normal, mais il existe un hippocratisme digital très ancien. L'auscultation cardiaque est normale. L'examen des cavités rhino-pharyngée et oropharyngée ne permet pas de retrouver de trace de saignement. A l'auscultation du thorax on entend, outre le murmure vésiculaire, des râles bronchiques qui prédominent au niveau de la base pulmonaire gauche. Le reste de l'examen clinique est normal. La numération formule sanguine (plaquettes incluses), le TCK et le TP sont normaux. L'analyse des clichés de thorax (face et profil) permet d'observer, au sein des deux lobes inférieurs, des cavités multiples, arrondies, tassées, aux limites mal définies. Le lobe gauche, le poumon droit et le médiastin paraissent normaux à la radiologie.


1) L'affection chronique dont souffre ce patient est : (CS)

A une dilatation des bronches
B une bronchite chronique
C un asthme à dyspnée continue
D un emphysème panlobulaire
E une insuffisance ventriculaire gauche

Réponse : A



2) Quelles sont, parmi les agents infectants de l'enfance, la (les) possible(s) cause(s) de l'affection chronique dont souffre ce patient ? (CM)

A Mycobacterium tuberculosis
B virus respiratoire syncytial
C Borderella pertussis
D Streptococcus pneumoniae
E Legionella pneumophila

Réponse : A B C



3) Quelle(s) investigation(s) paraclinique(s) est (sont) susceptible(s) de préciser l'origine anatomique du saignement ? (CM)

A tomodensitométrie thoracique
B fibroscopie bronchique
C artériographie bronchique en période hémorragique
D bronchographie
E angiographie pulmonaire

Réponse : B C
Commentaire : A le scanner montre des dilatations des bronches bilatérales mais ne peut déterminer le côté qui saigne.



4) Quel(s) réseau(x) vasculaire(s) est (sont) à la source des hémoptysies dans le cas présent ? (CM)

A artères pulmonaires
B artères systémiques bronchiques
C capillaires pulmonaires
D veines pulmonaires
E aucun des réseaux ci-dessus mentionnés

Réponse : B



5) Vous prescrivez en première intention pour juguler l'hémoptysie de ce patient ? (CM)

A une embolisation artérielle bronchique sélective
B une perfusion de lysyl-vasopressine
C une intubation sélective par sonde de Carlens
D un bronchoconstricteur (carbamylcholine)
E une transfusion de facteurs de coagulation

Réponse : A B
Commentaire : Il s'agit de sang à haute pression, donc le risque est important.



6) L'hémoptysie étant tarie, quel(s) examen(s) prescrivez-vous pour réaliser le bilan d'extension des lésions bronchiques ? (CM)

A une IRM thoracique
B une tomodensitométrie thoracique en coupes fines
C une bronchographie bilatérale
D une angiographie pulmonaire
E une artériographie bronchique

Réponse : B
Commentaire : C Le scanner a supplanté la bronchographie.
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mar 07 Juin 2011, 21:31
Cas Clinique n°3


Un homme de 35 ans, non fumeur présente depuis 03 ans une toux et une dyspnée d’effort du 2ème étage apparue progressivement depuis 01 an. En premier lieu les examens que vous ferez sont :

1- IDR à la tuberculine
2- Examens de crachats à la recherche de BK
3- Radiographie du thorax
4- Exploration fonctionnelle respiratoire
5- Bronchoscopie

Réponses :
A 1+2
B 2+3
C 3+4
D 4+5
E 2+4



2) L’IDR à la tuberculine est à 10mm, les examens de crachats sont négatifs, la radiographie du thorax montre une opacité régulièrement arrondie, homogène, volumineuse, sous claviculaire droite et des nodules disséminés régulièrement répartis dans les 2/3 supérieurs des 02 champs pulmonaires. Quel examen demanderez vous pour préciser le diagnostic ?

A- Répétition des examens de crachats à la recherche de BK (direct et culture)
B- Formule et numération sanguine
C- Scanner thoracique
D- Test de Casoni
E- Bronchoscopie



3) La FNS est normale, le Casoni est négatif, les recherches de BK sont de nouveau négatives, la bronchoscopie montre une muqueuse inflammatoire mais pas de signes d’obstruction bronchique. On décide de refaire l’interrogatoire : Dans les antécédents, laquelle de ces notions vous semble en rapport avec l’affection
Du malade ?

A- Malade originaire de Mostaganem
B- Profession sableur dans un atelier de mécanique depuis 10 ans
C- Epouse traitée pour tuberculose il y a 06 ans
D- Fils aîné asthmatique
E- Notion de primo-infection dans l’enfance



4) L’ EFR révèle un syndrome d’insuffisance ventilatoire mixte, quel est votreDiagnostic ?

A- Kyste hydatique
B- Sarcoïdose stade III
C- Cancer bronchique primitif
D- Silicose
E- Asthme persistant sévère



5) Votre décision sera :

A- Corticothérapie inhalée au long cours
B- Changement de poste de travail avec déclaration de maladie professionnelle à la sécurité sociale
C- Chimiothérapie anti mitotique
D- Antibiotiques + salbutamol à la demande
E- Exérèse chirurgicale réglée



Réponses:

1) C
2) C
3) B
4) D
5) B
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mar 07 Juin 2011, 21:31
Cas Clinique n°4


Un homme de 45 ans présente une dyspnée d’effort, une toux matinale et une expectoration muqueuse peu abondante depuis 01 mois, la température est 37°2 C, vous demandez une radiographie pulmonaire et vous constatez l’existence d’images micronodulaires, denses, bien individualisées, disséminées dans l’ensemble des deux
champs pulmonaires respectant les sommets. Devant ce tableau vous demandez les examens suivants :

1-FNS 5- Bronchoscopie 2-VS 6- ECG
3-Recherches de germes banaux 7- EFR
dans les crachats 8- Hémoculture
4-Bacilloscopie

Réponses
A- 1+3+8
B- 2+5+7
C- 2+6+7
D- 1+4+7
E- 1+2+4


2) Après avoir réalisé ces examens complémentaires, vous suspectez :

A- Une miliaire aigue tuberculeuse par voie bronchogène
B- Une miliaire aigue tuberculeuse par voie hématogène
C- Une miliaire d’autres étiologies
D- Une pneumopathie à foyers disséminés
E- Une virose respiratoire


3) L’interrogatoire du malade vous apprend qu’il est employé dans une mine de Kenadsa et qu’il est affecté depuis 20 ans aux travaux de creusement de galeries Devant de tels renseignements, vous évoquez certainement :

A- Une miliaire aigue tuberculeuse
B- Une miliaire d’origine silicotique
C- Une sarcoïdose
D- Une virose respiratoire
E- Une miliaire cardiaque


4) Trois mois plu tard, vous réexaminez le malade, la dyspnée s’est aggravée,l’expectoration est purulente, vous constatez sur une nouvelle radiographie pulmonaire, quelques nodules disséminés coexistant avec les images micronodulaires de plus dans la région sous claviculaire droite, il existe une opacité en nappe de 02cm de large, au sein de laquelle on observe une image claire de perte de substance. Cet aspect radiologique évoque :

A- L’évolution habituelle d’une silicose
B- L’évolution fréquente d’une miliaire d’origine cardiaque
C- Une évolution rare des pneumoconioses
D- Une complication tuberculeuse
E- Une évolution habituelle d’une sarcoïdose



Réponses :

1) D
2) C
3) B
4) D
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mar 07 Juin 2011, 21:32
Cas Clinique n°5


Un homme de 45 ans se présente à la consultation de pneumologie pour une dyspnée d’effort apparue depuis plusieurs années. Il est portier à la mairie depuis 04 ans, date à laquelle il avait quitté son poste de sableur dans une usine métallurgique des hauts plateaux. Le malade n’est pas fébrile, son état général est conservé. La radiographie du thorax montre une opacité dense, homogène, volumineuse du sommet droit et des images nodulaires occupant les régions péri hilaires et les bases des deux poumons, le diagnostic le plus probable est :

A- Cancer bronchique primitif
B- Silicose
C- Fibrose interstitielle diffuse primitive
D- Tuberculose
E- Hydatitose



2) 15 jours plu tard il présente des douleurs sous mamellonaires gauches apparues pendant la nuit et la dyspnée s’est aggravée, apparaissant à la marche. La radiographie thoracique montre, en plus des lésions antérieures une image claire sus diaphragmatique gauche sans trame visible, à la limite interne nette régulière et qui fait avec la paroi un angle aigu dans la région sous claviculaire externe, la limite externe n’est pas visible il s’agit :

A- D’une bulle d’emphysème
B- D’un pneumothorax spontané partiel
C- D’un pneumothorax spontané total
D- D’une tuberculose
E- D’un kyste aérien



3) Après diagnostic et prise encharge thérapeutique que devez vous faire ?

A- Donner un congé de longue durée au malade et le déclarer au service de prévention de son secteur
B- Le déclarer au service de prévention de son secteur et convoquer son entourage
C- Lui donner un congé de longue durée et convoquer son entourage
D- Lui donner un taux d’invalidité pour son affection respiratoire
E- Le déclarer à la sécurité sociale pour réparation de sa maladie professionnelle



Réponses :

1) B
2) B
3) E
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mar 07 Juin 2011, 21:32


Cas clinique n°6


Un homme de 40 ans, employé de bureau, sans antécédents pathologiques, consulte pour une dyspnée d’installation progressive.
A l’examen clinique nous relevons une polypnée superficielle, une cyanose des lèvres et un hippocratisme digital, des râles crépitants bilatéraux à l’auscultation le malade est apyrétique.
La radiographie pulmonaire met en évidence des images réticulo micro nodulaires et micro kystiques au niveau des deux champs pulmonaires, prédominants aux bases.


1) Devant ce tableau radio clinique, vous évoquez le diagnostic suivant :

A- Miliaire tuberculeuse
B- DDB diffuse
C- Emphysème post bronchitique
D- Fibrose interstitielle
E- Asthme persistant sévère


2) Pour étayer votre diagnostic, deux examens complémentaires sont nécessaires :
1- FNS
2- Bacilloscopie
3- EFR
4- Scanner thoracique
5- Gaz du sang

Réponses
A- 1+2
B- 1+3
C- 1+4
D- 2+3
E- 3+5


3) Les résultats des examens demandés sont les suivants :
GR : 5,8M GB : 8500 PN 65% PE : 3% L :22% MONO : 10% Bacilloscopie : négative, le scanner n’a pu être fait, EFR : CV :48% de sa valeur théorique, Tiffeneau : 70%, VR normal, PaO2 : 85 mmhg , PaCO2 35 mmhg, après inhalation d’oxygène la PaO2 est à 98 mmhg , comment interprétez-vous l’ensemble de ces résultats ?

A- Insuffisance ventilatoire restrictive. Syndrome hypoxie hyper capnie réversible après inhalation d’oxygène
B- Insuffisance ventilatoire restrictive, syndrome hypoxie hypocapnie réversible après inhalation d’oxygène, polyglobulie à explorer
C- Insuffisance ventilatoire restrictive modérée, gaz du sang dans les limites de la normale
D- Insuffisance ventilatoire sévère obstructive et restrictive, bloc alvéolo capillaire
E- Syndrome broncho emphysémateux, effet shunt majeur



Réponses :

1) D
2) E
3) B


Dernière édition par "Dr Folle" le Jeu 06 Sep 2012, 21:47, édité 1 fois
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mar 07 Juin 2011, 21:33
Cas clinique n°7


1) Un malade est hospitalisé pour dyspnée permanente et cyanose. L’EFR montre une nette diminution de la capacité vitale, la dyspnée est améliorée par l’inhalation d’oxygène. La lésion physiopathologique probable est :

A. Un effet shunt majeur
B. Un effet shunt mineur
C. Un bloc alvéolo-capillaire
D. Une obstruction bronchique
E. Une réduction du lit capillaire


2) Le diagnostic à évoquer est :
A. Pneumothorax spontané
B. Emphysème post bronchitique
C. Fibrose pulmonaire
D. Emphysème pan lobulaire du sujet jeune
E. Asthme à dyspnée continu


Réponses :

1) C
2) C
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mar 07 Juin 2011, 21:33
Cas clinique n°8


1) Une femme de 28 ans, mère de 3 enfants (8, 6,4 ans), habitant Sid El Houari consulte pour amaigrissement et fièvre. Elle a été vaccinée par le BCG à l’âge de 10 ans. Aucun antécédent pathologique personnel. Elle est sous contraception orale. A l’examen clinique on retrouve des râles bronchiques localisés à la base gauche, la radiographie du thorax montre dans la région axillaire gauche deux images claires juxtaposées de 1,5cm de diamètre, finement cerclées et des nodules multiples à leurs voisinages et dans le lobe inférieur gauche. L’examen microscopique de 2 échantillons d’expectoration montre : 0 BAAR pour 100 champs et 20 BAAR pour 100 champs. La malade n’a jamais été traitée auparavant .Elle pèse 52kg, vous décidez :

1. De demander une nouvelle bacilloscopie pour confirmer le diagnostic
2. De prescrire un traitement antibiotique non spécifique en attendant
3. De prescrire un traitement antituberculeux
4. De lui conseiller de changer de méthode contraceptive
5. De faire in bilan fonctionnel hépatique
6. De demander un scanner thoracique

Réponses : A. 4+5
B. 3+6
C 1+5
D .3+4
E. 1+2


2) Deux autres bacilloscopies sont positives (10 BAAR par 100 champs et 35 BAAR par champ) vous décidez de prescrire :

Réponses :
A. R/H/Z 150/75/400 3cp /j le matin à jeun R= rifampicine H= isoniazide
B. R/H/Z/E 150/75/400/275 3cp // Z= pyrazinamide E= ethambutol
C. R/H/Z 150/75/400 5cp //
D. R/H/Z/E 150/75/400/275 5cp //
E. RH 150/75 2cp //


3) Un interrogatoire plus complet vous révèle que la belle mère de la malade, qui vit dans le même logement, est en traitement ambulatoire au CHUOran. En téléphonant à l’hôpital vous apprenez que cette belle mère reçoit un régime de traitement comprenant l’éthionamide, l’ofloxacine, en raison d’une résistance primaire décelée huit mois auparavant. En raison de ces données, vous décidez :

A. De prescrire à votre malade un régime de retraitement en remplaçant la rifampicine et l’isoniazide par l’éthionamide et l’ofloxacine.
B. De continuer le traitement initial en ajoutant la kanamycine.
C. D’arrêter tout traitement et d’attendre le résultat du test de sensibilité
D. De continuer le traitement initial et de demander un test de sensibilité
E. De donner à votre malade un régime particulier avec kanamycine et cyclosérine


4) À la fin deuxième mois de traitement, les bacilloscopies de la malade sont négatives.

Vous décidez de poursuivre le traitent avec :
A. R/H/Z/E 4cp tous les jours le matin à jeun
B. RH 3cp // //
C. Z/E 2cp // //
D. R/H/Z 3cp // //
E. H/Z 2cp // //



Réponses :

1) D
2) B
3) D
4) B
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mer 22 Juin 2011, 01:18
merci
avatar
nariman
Novice
Novice
Masculin
Niveau d'études : 6eme année médecine
Réputation : 2

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Dim 03 Juil 2011, 14:08
c vraiment trés cerviable é utile je vous remercie infinnement
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Dim 03 Juil 2011, 21:21
de rien et à votre service
avatar
nariman
Novice
Novice
Masculin
Niveau d'études : 6eme année médecine
Réputation : 2

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mer 06 Juil 2011, 01:13
je pense qu'on doit profiter des vacances qu'on en a besoin et puis on doit accelerer non?mais je voix que vous avez pa perdu le tempts, encore je vous remercie amira pour votre initiative
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mer 06 Juil 2011, 13:53
@nariman a écrit:je pense qu'on doit profiter des vacances qu'on en a besoin et puis on doit accelerer non?mais je voix que vous avez pa perdu le tempts, encore je vous remercie amira pour votre initiative

oui ma chére t'a raison mais on doit profiter le maximun de poster quelques sujets qui vs intéresse puisque au moment des études on aura plus de temps pour le partage
avatar
lamia
Aspirant
Aspirant
Féminin
Niveau d'études : 5eme année médecine
Réputation : 2

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mer 06 Juil 2011, 14:19
Trés trés bon travail,merci beaucoup
avatar
nariman
Novice
Novice
Masculin
Niveau d'études : 6eme année médecine
Réputation : 2

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Dim 10 Juil 2011, 00:40
wé amira je vé prendre votre avis en consederation ;mé je ve dire q'on aura touuuuuut l tempts nchallah just avec la bonne gestion n'est ce pa? en faite j'attents d'autres sujets a poster ok
N Amine
Admin
Admin
Masculin
Age : 26
Niveau d'études : 6eme année médecine
Réputation : 80

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Dim 10 Juil 2011, 00:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:wé amira je vé prendre votre avis en consederation ;mé je ve dire q'on aura touuuuuut l tempts nchallah just avec la bonne gestion n'est ce pa? en faite j'attents d'autres sujets a poster ok

toi aussi tu peux nous aider @ poster des sujets

Very Happy Cool
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Dim 10 Juil 2011, 01:27
Merci pour tout ces efforts amira c'est vraiment genereux et formidable
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Dim 10 Juil 2011, 01:32
costarico a écrit:Merci pour tout ces efforts amira c'est vraiment genereux et formidable


De rien costa,c'est trés gentil de ta part Smile
mina midou
Débutant
Débutant
Féminin
Niveau d'études : 4eme année médecine
Réputation : 50

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Jeu 11 Aoû 2011, 15:21
merci cheers I love you
sarra 29
Débutant
Débutant
Féminin
Niveau d'études : 4eme année médecine
Réputation : 50

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Dim 14 Aoû 2011, 00:45
c'est vraiment tres cerviable merci beaucoup
avatar
Dr Lyna
Serial posteur
Serial posteur
Féminin
Age : 24
Niveau d'études : 4eme année médecine
Réputation : 57

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Dim 14 Aoû 2011, 00:56
Merci bcp Dr Amina, c'est très gentil de votre part. MERCI
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Jeu 08 Sep 2011, 01:04
De rien mes amis
doc_im
Débutant
Débutant
Féminin
Niveau d'études : 4eme année médecine
Réputation : 50

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Ven 02 Déc 2011, 22:19
merci bcp
avatar
hiba 4
Serial posteur
Serial posteur
Féminin
Age : 27
Niveau d'études : 5eme année médecine
Réputation : 6

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Mer 29 Fév 2012, 21:23
merci amora
Invité
Invité

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

le Ven 20 Avr 2012, 01:09
De rien mes chéres..j'espère que c'est bien passée aujourd'hui..normalement l'examen est facile surtout les clichés (pleurésie,PFLA)
Contenu sponsorisé

default Re: Cas Cliniques avec Qcms

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum